ACTUALITES

IBNEWS

Agence de Presse et d'Information

info@ibafrica.net

Mali

0022379545454



Wild pepper from the kivu; a new women's business in the DRC

Sandrine Vasselin Kabonga, originally from South Kivu, came up with the idea of exporting wild pepper to Belgium to market it as a high-end product after having the Brussels chefs taste it. The starred chefs of Belgium were the first to adopt it. And for good reason. According to connoisseurs, like Flavori, an importer of spices and aromatics established near Brussels, the scent and aromas of wild pepper harvested in the forests of Kivu are exceptional. These precious berries would have remained confined to the kitchens of Eastern Congo if Sandrine Vasselin Kabonga, a native of South Kivu, had the idea of exporting it to Belgium and market it as a high-end product. She let few restaurateurs and gourmets taste the wild pepper; they were seduced by the scarcity of this local product. Convinced of its market potential, in 2016, Sandrine Vasselin created the company Misao, in reference to misau beni, which means "hello, how are you? In kilega, a language spoken in South Kivu. ....................................................................................................................................... Poivre sauvage du kivu ; une nouvelle affaire des femmes en RDC C’est Sandrine Vasselin Kabonga, originaire du Sud-Kivu qui a eu l’idée d’exporter le poivre sauvage en Belgique pour les commercialiser en tant que produit haut de gamme après l’avoir fait gouter les chefs bruxellois. Les chefs étoilés de Belgique ont été les premiers à l’adopter. Et pour cause. Selon les connaisseurs, à l’instar de Flavori, importateur d’épices et d’aromates établi près de Bruxelles, le parfum et les arômes du poivre sauvage cueilli dans les forêts du Kivu sont exceptionnels. Ces précieuses baies seraient pourtant restées cantonnées aux cuisines de l’Est congolais si Sandrine Vasselin Kabonga, originaire du Sud-Kivu, n’avait eu l’idée de les exporter en Belgique pour les commercialiser en tant que produit haut de gamme. Elle a fait goûter ce poivre sauvage à quelques restaurateurs et fins gourmets, qui ont été séduits par la rareté de ce produit de terroir. Convaincue de son potentiel de marché, en 2016, Sandrine Vasselin créée la société Misao, en référence à misau beni, qui signifie « bonjour, comment ça va ? » en kilega, une langue parlée dans le Sud-Kivu.




Commentez cette publication

Nous ont rejoins récemment :

Rejoignez-nous

Vous voulez devenir un Business Member?

Cliquez ici pour decouvrir nos avantages

Rejoignez nous !